dans Petites Pensées

Les pokémons, ça évolue vraiment ?

Dans une semaine, la nouvelle itération des jeux « pokémon » va sortir. La 7e génération ! Eh ben, on en a fait du chemin depuis  Pikachu. Je dois avouer que même si je compte avoir le jeu, sans ma copine j’aurais abandonné l’aventure depuis longtemps (Note à moi-même: cette fille est dangereuse, je devrais demander à Magneto des conseils pour me faire un bon casque).

En effet, j’ai joué des heures durant à la version « bleu » et la version « argent ». Je ne saurais vous dire combien de fois j’ai recommencé ces deux cartouches en me lançant toujours plus de défis stupides (non, vraiment). J’ai opté pour une autre approche dans les versions « saphir » et « perle »: J’ai épluché les jeux jusque dans leurs moindres recoins. Une petite grotte cachée derrière une cascade ? Je la retrouvais et la traversais les yeux fermés. Les énigmes pour les pokémons légendaires et l’alphabet braille ? Un vieux papier avec l’écriture de mes 12 ans doit encore trainer dans un coin de ma chambre. Des heures passées au casino, en plus, j’étais mineur et millionnaire ! Des centaines de panthéons à mon actif et une pauvre ligue ruinée par le mioche que j’étais. Bref, de belles histoires.

Puis il y a eu pokémon « noir » …

Le design des pokémons devenait trop étrange (ou peut-être avais-je vieilli). Un sac poubelle, un judoka et un chef de chantier… Sérieusement ? Et ce rival, mon dieu… Mais qu’est-ce qu’il est con ! Bref, j’ai boudé cette version, ainsi que la suivante, et sans intervention de celle qui a pris le contrôle de mon esprit, je me serais certainement arrêté là. Comme j’ai eu « noir » et « noir 2 » longtemps après leur sortie, j’ai pris le temps de réfléchir à pokémon et j’ai regardé ce que je ne voulais pas voir depuis 4 générations.

Pokémon n’évolue plus.

Vous êtes un mioche dont la maman habite seule dans la cuisine. Le prof du coin vous envoie capturer tous les pokémons. Parce que les combats de chiens clandestins et l’argent sale sont plus sympas, vous allez tataner tous les dresseurs du monde et vous leur piquez leur fric. La mafia locale a des plans planétaires, mais vous vous en foutez, encore des gens à racketter, ça vous arrange. En plus, même s’ils font 3 têtes de plus que vous et qu’ils ont des gros biscotos (sans doute des armes aussi), ils n’osent pas vous barrer le chemin si vous battez leurs pokémons. Vous n’avez même pas besoin de leur parler pour qu’ils philosophent sur leurs mauvaises actions et s’écrasent comme des merdes. Y a aussi des arènes dans quelques villes, tant qu’à taper des pokémons pour du fric, autant que ça soit officiel ! Allez, BIM. Y a une ligue pokémon ? ça paye bien ! À la casserole ! Bravo, vous êtes le maître du monde.

Scénario approuvé depuis 1996 (AOC/AOP/BIO/sans gluten).

Pourquoi, alors ??? Pourquoi est-ce que je continue ?

Eh bien même si la 6e génération (X/Y) souffre du même scénario que les versions précédentes, j’ai tout de même mieux aimé l’habillage. L’histoire du géant AZ (dont on ne sait toujours rien, si ce n’est que c’est un roi vieux de 3000 ans. La weed, ça concerve ?) m’a un peu ému et le message en fin de jeu était touchant (mais bon, heureusement qu’on peut le passer après avoir battu la ligue pour la 30e fois). Je n’ai cependant pas épluché le jeu comme au début. J’ai fini le jeu, voilà. les rééditions de « rubis » et « saphir »ont ajouté un nouveau truc, qui existait de manière moins claire dans « rouge feu » et « verte feuille » : un épisode post game ! Rayquaza n’était plus le gros machin qu’on trouvait au bol en longeant le mur sur le chenal ### qui est niveau 70 et … merde j’ai pas le stock de ballz ! Dans « ROSA » (de leur petit nom), Rayquaza devient un objectif à atteindre pour sauver le monde après l’avoir déjà sauvé (on est des gens comme ça). J’ai trouvé ça cool ! Tellement que je me suis demandé si je n’avais pas raté ça dans ma version Y. Mais on dirait que non…

Alors « soleil » et « lune » ? Il n’y a plus d’arènes, on dirait, mais on continue à taper tout ce qui bouge. Cette fois, on va juste taper des pokémons « dominants » et prendre leur place dans la meute… Hum, je passe la suite sous silence. Mais ok pourquoi pas ? Il y aura une petite épreuve à réaliser avant, comme le suggère la version démo (plus difficile que ce qu’on a eu, j’espère). Les arènes faisaient office de puzzle dans les autres versions, cette fois on change. C’est cool ! Y aura-t-il un épisode post game inattendu ??? J’espère. Et la mafia du coin ? Vu leur façon de parler, je sens déjà ma tête cogner la table …Mais les méchants, ce sont les blancs, on le sait tous ! D’ailleurs, j’espère qu’ils ne feront pas comme dans « rubis » et »saphir » : Dans une version, les rouges sont méchants et les bleus sont gentils; dans l’autre version, c’est l’inverse. Ils sont les deux méchants ! J’espère que l’histoire sera intéressante et que nous serons pris à revers par les gentils scientifiques et les méchantes caillras.

Côté pokémons, on les connaît tous, et merci de ne pas avoir pondu une tonne de pokémon eau ! Le design par contre… Beh, je vais arrêter de regarder, au moins j’aurai une bonne raison de nommer mon Chelours « pedobear » (un ours rose avec un serre-tête chat ? Viens, mon enfant).

Au pire, je n’y jouerai pas seul, ça sera toujours plus sympa.

Et vous ? Vous y jouerez avec moi ?

Ecrire un Commentaire

Commenter

  1. À fond que je vais y jouer! Et moi aussi j’ai détesté la 5G principalement à cause du gars qui s’est dit eh mais si on faisait de la 3D, mais avec du pixel art? C’est à gerber comme c’était moche. En plus les interfaces en elles mêmes sont compliquées pour rien, il faut tout le temps valider la validation de la validation… Sauvegarder prend littéralement des plombes. Tout est lent: surenchère d’animations de bouillie de pixels au lancement d’un combat, surenchère de dialogues vides d’intérêt, surenchère de pokémons « j’aioubliémoninspirationàlamaison »… Bref j’ai pas du tout aimé.

    Par contre j’ai adoré les versions 6G parce que justement c’était beau! Les pokémons en 3D sont vraiment super jolis, je m’attendais pas à quelque chose d’aussi réussi du premier coup (en plus c’est un boulot de titan de les avoir touuuuus refaits, certes encore une fois, mais c’est plus du petit pixel art, c’est un vrai modèle 3D et du genre bien soigné). Au final oui l’histoire était pas top mais avait le mérite d’être assez courte, et surtout c’est en 6G que j’ai commencé à m’intéresser à la stratégie donc l’histoire a pris une part moins importante. Et puis il y a eu RO/SA, remake de ma version favorite revue et corrigée avec parfois même des clins d’œils à certains trucs qui étaient pourris dans la version gba (genre le vendeur de bicyclettes Rodolphe qui te file les deux vélos parce que « ce serait ennuyeux de revenir à chaque fois pour en changer, non? »), alors moi contente :p

    Et du coup je me réjouis vraiment de soleil et lune car ça donne vraiment l’espoir non seulement d’une histoire réellement originale par rapport au schéma arènes-teamtrucmuche-ligue-merciaurevoir, mais aussi d’une avancée j’espère un petit peu plus critique sur ce qui marchait ou non dans toutes les versions précédentes. Par exemple j’ai trouvé vraiment cool le point de vue du directeur de ces versions qui disait « cette fois on veut montrer un monde où les gens vivent vraiment avec les pokémons en permanence ». C’est vrai que depuis la 1G on nous dit que tout le monde vit avec les pokémons, il y a des machopeurs déménageurs, des leuphories infirmiers, des caninos chiens de garde, des tortanks pompiers… Mais dans les jeux ils sont étrangement tous bien rangés dans leurs pokéballs et on les voit pas. Donc j’ose espérer que cette fois il y aura potentiellement plein d’interactions différentes à la manière du tauros de la démo (j’espère pas de modules « prétexte » comme la pokérécré qui en soi est pas le summum du fun).